5 choses à contrôler avant d’acheter une maison ancienne

Emplacement d’exception, architecture de charme, prix de l’immobilier plus bas… acheter une maison ancienne peut se révéler être une bonne affaire. Cependant, avant de faire une offre d’achat, il est conseillé de vérifier quelques points essentiels. Servitudes, terrain, travaux, diagnostics immobiliers… voici 5 choses à contrôler avant d’acheter une maison ancienne.


Le terrain est-il constructible ?

Si vous pensez devoir modifier la structure de la maison et notamment réaliser des extensions, il est vivement recommandé de prendre connaissance du certificat d’urbanisme. Pour cela, rendez-vous à la mairie. Ce document vous apprendra si le terrain de la maison que vous envisagez d’acheter n’a pas de servitudes. Il mentionne également si la zone est raccordée aux égouts et si elle est constructible.


Y a-t-il des travaux de rénovation importants à réaliser ?

Prenez le temps pour visiter une maison en vente. Passez en revue chaque pièce et attardez-vous sur les points suivants :

  • Électricité
  • Installations sanitaires
  • Chauffage
  • Toiture…

Certains travaux peuvent être extrêmement coûteux. Pensez à comparer le prix de vente demandé avec les prix du marché de biens équivalents dans le même secteur. Si la maison que vous visitez nécessite beaucoup de travaux, vous pouvez envisager de négocier son prix.


Diagnostic amiante, plomb… : contrôlez les matériaux

Certains matériaux, aujourd’hui reconnus comme dangereux pour notre santé, étaient couramment utilisés dans la construction de bâtiments anciens. C’est notamment le cas de l’amiante qui ne comporte aucun danger tant qu’il ne s’effrite pas. Sachez que le désamiantage coûte cher. Si la maison que vous envisagez d’acheter a été construite avant le 1er juillet 1997, un diagnostic amiante a dû être effectué. Demandez à le consulter. Il mentionnera si le bâtiment comporte de l’amiante et l’état de celle-ci. En cas de matériaux dégradés ou en cours de dégradation, des préconisations auront été formulées.


Demandez les diagnostics termites et mérules

La mérule et les termites sont nuisibles. Dans les deux cas, le bien immobilier peut être fortement endommagé. Certaines régions de France sont plus exposées à ces nuisibles que d’autres. Les termites sont plus présents dans le sud-ouest, dans le sud de la Corse et en île de France. Au total, ce sont 54 départements qui sont touchés. Si la zone où se trouve la maison que vous envisagez d’acheter se trouve sous le sceau d’un arrêté préfectoral, un diagnostic termites doit être effectué par un diagnostiqueur certifié.
Pour la mérule, à ce jour un seul département, le Finistère (29), a pris un arrêté relatif à la lutte contre les parasites xylophages. Cependant, le département du Nord (54), et environ 130 communes d’Ile-de-France font partie des zones fortement infestées. Sachez que vous pouvez demander l’établissement d’un état parasitaireavant l’achat d’une maison ou d’un appartement.


Le plan local d’urbanisme (PLU)

Enfin, il est conseillé de toujours prendre connaissance du PLU local avant d’acheter un bien immobilier. Cela vous permettra de prendre connaissance de la qualité des terrains autour du bien immobilier. Zone à urbaniser, zone agricole, zone naturelle et forestière… renseignez-vous et consultez les cartes. Il serait dommage d’acheter une maison ancienne pour sa jolie vue et de découvrir que la construction d’un lotissement dans un périmètre proche a été actée.