diagnostic location

Pour éviter les litiges entre locataire et bailleur, il est impératif de remplir des conditions optimales entre les deux parties.
Le dossier de diagnostic est essentiel pour les deux protagonistes et voici les caractéristiques que l’on y retrouve :

Diagnostic de Performance Energétique,
Le diagnostic énergétique permet d'aiguiller les futurs locataires des consommations annuelles de chauffage, d'eau chaude sanitaire et de climatisation.
Obligatoire à l'affichage sur les annonces immobilières, le DPE effectué sur le logement est valide 10 ans.

Pour la mission de diagnostic plomb,
Le propriétaire devra le réaliser si son logement date d’avant le 1er janvier 1949.
Le plomb est recherché dans les peintures des menuiserie et boiserie.
Un état de dégradation des mesures positives sera stipulé dans la conclusion du rapport.
En cas de présence de plomb et d'un état dégradé, il sera nécessaire de faire des travaux de remise en état.

Diagnostic Gaz et Electricité,
À partir du 1er janvier 2018 et pour les installations de plus de 15 ans, tous les baux signés devront inclure les contrôles de l'installation de gaz et d'électricité intérieur.
Diagnostics dont la validité de 6 ans dans le cadre de la location.

Le DAPP concerne les logements en copropriété, la recherche d'amiante concerne les matériaux de la liste A, on trouve dans cette liste ; les faux plafonds, les calorifugeages et les flocages.

Une attestation de surface avec un croquis du logement indique les mesures de chaque pièce visitée, on appelle cela la Loi Boutin, document officiel à insérer dans le bail.

Avec ce dossier complet, vous pouvez mettre en location votre maison ou appartement dans le respect des lois en vigueur.
Un simple entretien téléphonique avec notre diagnostiqueur immobilier pourra vous guider sur les documents demandés par les professionnels de l’immobilier.